Commencez la nouvelle année avec un cocktail Bee’s Knees

Commencez la nouvelle année avec un cocktail Bee’s Knees

 

Un peu d’histoire :

 

Il y a peu les américains ont fêté le  76e anniversaire de la fin de l’interdiction  de la ” fabrication, de la vente et de la production ” d’alcool aux États-Unis, connue sous le nom de Prohibition. Également appelée la “grande expérience”, la Prohibition a débuté en 1919 avec la ratification du 18e amendement à la Constitution, interdisant les “boissons enivrantes”, et s’est terminée en 1933 avec le 21e amendement.

Comme la plupart le savent et comme d’autres peuvent le deviner, la Prohibition n’a rien fait pour empêcher la consommation ou la vente d’alcool, bien au contraire : la production et la distribution au marché noir ont explosé. La contrebande est devenue une industrie lucrative, aidée par les distilleries illégales et l’essor des bars clandestins. Les Américains boivent et achètent autant, sinon plus, qu’avant la Prohibition, mais la qualité et la variété des spiritueux consommés n’ont jamais été aussi faibles. Bien que certains bootleggers fassent venir des spiritueux de Cuba et des Bahamas, la plupart des alcools sont constitués de gin de baignoire (oui, du gin fabriqué dans une vraie baignoire).

En raison de la variété d’ingrédients souvent toxiques inclus dans ces spiritueux, des milliers de personnes ont été frappées de maladies graves et/ou mortelles après leur consommation pendant la Prohibition.

Comme vous pouvez l’imaginer, l’alcool n’avait pas très bon goût. Si vous n’aimez pas le goût du gin aujourd’hui, imaginez le goût d’un lot fraîchement sorti de la baignoire de votre voisin en 1925. Et comme les barmen des bars clandestins devaient travailler avec cette boisson, il fallait faire preuve d’un peu de créativité pour créer des cocktails. En fait, beaucoup des classiques que nous apprécions aujourd’hui ont été créés dans des bars secrets en sous-sol pendant la Prohibition comme le Bee’S Knees ,
 un cocktail classique qui incorporait du jus de citron et du miel pour masquer le goût et l’arôme peu agréables du gin de baignoire qui en était la base. Le nom “Bee’s Knees”, un exemple d’argot de l’époque de la Prohibition, signifiait “le meilleur”. Nous ne sommes pas si sûrs de l’exactitude de cette description, mais, heureusement, aujourd’hui, vous avez une variété de gins à choisir, de sorte que votre version de ce cocktail facile à boire peut être à la hauteur de son nom.

 

 

La recette du Bee’s Knees :

 

Il s’agit d’un cocktail à base d’alcool , amusant et facile à préparer dans le style des années 20

 

60 ml de gin

 

20 ml  de jus de citron frais

 

20 ml de miel

 

Combinez tous les ingrédients avec de la glace dans un shaker ; secouez jusqu’à ce que le mélange soit froid. Filtrer dans un coupe ; garnir d’une rondelle  de citron.